• Histoire d’un sacrifice. Robert, Alice et la guerre (1914-1917)
  • 2017. Paris, Seuil, coll. « L’Univers historique », 434 p., ISBN : 978-2-02-134370-0.




  • « Repos du guerrier et loisirs populaires : que nous disent de la culture de guerre les pratiques culturelles des poilus ? »
  • 2015. dans Philippe Poirrier (dir), La Grande Guerre. Une histoire culturelle, Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, p. 41-62.

  • « "Je crois qu'ils ne me détestent pas". Écrire l'inimitié dans les correspondances lettrées de la Grande Guerre »
  • 2014. Genèses. Sciences sociales et histoire, n°96, septembre, p. 62-85.

  • « Quelle histoire sociale de la Grande Guerre ? »
  • 2014. Un débat avec Emmanuel Saint-Fuscien, en deux parties sur le site Nonfiction.fr : d'abord (1/2) Au-delà de la « contrainte » ou du « consentement » puis (2/2) Les hiérarchies sociales au front.


  • « Avec qui on écrit l'histoire. Le cas du témoignage combattant dans l'historiographie française de la Grande Guerre »
  • 2014. Genèses. Sciences sociales et histoire, n°95, juin, p. 138-159.

    On trouvera en cliquant sur ce lien un fichier pdf reproduisant le graphe « auteurs / témoins » publié et commenté dans l'article. Il a été dessiné par Stéphane Baciocchi avec le logiciel de réseau Pajek. On trouvera une seconde représentation des mêmes données, cette fois sous R, réalisée par Etienne Ollion (faire un clic droit puis afficher l'image pour agrandir, ou mieux cliquer sur ce lien pour accéder à un fichier pdf "zoomable"). Je les remercie chaleureusement pour leur aide.

    Par ailleurs en cliquant sur ce lien on lira une présentation biographique détaillée des 57 témoins dont je montre dans l'article qu'ils composent ce que j'appelle « le fond commun » de l'historiographie de la Grande Guerre.



  • « Les témoignages des combattants français de 1914-1918. Essai d'état des lieux statistique »
  • 2016. dans Charles Heimberg, Frédéric Rousseau et Yannis Thanassekos (dir.), Témoins et témoignages. Figures et objets dans l’histoire du XXe siècle, textes rassemblés et présentés par Arnaud Boulligny, Paris, L’Harmattan, p. 79-104.

    On trouvera en cliquant sur ce lien un fichier présentant de façon plus complète que dans l'article l'analyse des correspondances multiples développée à partir de la base des témoins de la Grande Guerre.


  • « Comment faire une histoire populaire des tranchées ? »
  • 2014. dans François Buton, André Loez, Nicolas Mariot, Philippe Olivera, L'ordinaire de la guerre, Revue Agone, n°53, p. 157-189.

  • « Tous égaux devant "l'impôt du sang" ? L'approche spatiale de la mort de masse en 1914-1918 et ses enjeux »
  • 2014. (avec André Loez), Un commentaire de « Géographie économiques des morts de 14-18 en France »Revue Économique, vol. 65, n°3, p. 533-542.

  • Tous unis dans la tranchée ? 1914-1918, les intellectuels rencontrent le peuple (Seuil, 2013 et Points histoire 2017).



  • « Dominer n’est pas jouer. Un docteur en droit dans les tranchées »
  • 2013. Savoir/Agir, n°26 : numéro « Les dominations » (dir. Annie Collovald), p. 35-44.

  • « Pourquoi les normaliens sont-ils morts en masse en 1914-1918 ? Une explication structurale »
  • 2012. Pôle Sud. n°36, « Sociologie des combattants », p. 9-30.

  • « 14-18. Retrouver la controverse »
  • 2008. (avec François Buton, André Loez et Philippe Olivera). La vie des idées, décembre.

    English version: « 1914-1918: Understanding the Controversy »

  • « Pour compter des mutins faut-il soustraire des moutons ? »
  • 2008. Chapitre 22 de A. Loez et N. Mariot (dir), Obéir/désobéir. Les mutineries de 1917 en perspective, Paris, La Découverte, p. 345-372.

  • « Faut-il être motivé pour tuer ? Sur quelques explications aux violences de guerre ».
  • 2003. Genèses, sciences sociales et histoire, n°53, décembre, p. 154-177.

    [Webmestre]

    [Fil rss]

    [V. 0.60]
    HOP
    HTML Organisé par le PHP
    Système d'aide à la publication sur Internet


    0010.33
    clics / mois.