Cours-séminaire « Étudier les violences de masse en sciences sociales. »





Organisateur : Nicolas Mariot.

Le séminaire a lieu le mercredi de 15h00 à 17h00 aux dates indiquées dans le programme ; il se déroule à l'EHESS, 96 bd Raspail, en salle des artistes.

Le séminaire a pour objet la présentation et la discussion de quelques-unes des règles que les sciences sociales peuvent se donner pour étudier les violences de masse en situation de conflit armé, de guerre civile ou de génocide. Il obéit à un principe général très simple : les violences de masse doivent être analysées avec les outils et les méthodes ordinaires des sciences sociales. Il se présente sous la forme d’un guide ordonné suivant une liste de onze « principes de recherche » dont le caractère rigide et fermé est fait pour être discuté et remis en cause.
Chaque séance articulera un problème épistémologique et un ou plusieurs cas tirés d’enquêtes empiriques menées au long du XXe siècle, principalement à propos des deux guerres mondiales, de la Shoah et du génocide des Tutsi au Rwanda. Il ne s’agira pas de proposer des états des lieux bibliographiques, mais de présenter et de discuter la position de quelques problèmes saillants en matière d’étude des comportements violents et les difficultés d’interprétation auxquelles ils donnent lieu.
En fonction des demandes et des besoins, la deuxième heure pourra être consacrée à la présentation et à la discussion collective de travaux de recherche en cours.




Programme 2018


1. Préambule

  • Séance 1. Mercredi 10 janvier 2018
    Le contexte historiographique du « tournant violent ». Présentation des 11 principes.

  • Séance 2. Mercredi 17 janvier
    Principe n°1. Les données ne parlent pas toutes seules : il faut des questions de recherche pour qu’elles donnent leur pleine mesure.
    Cas pratique : Des controverses adossées à des données empiriques communes : le débat Browning / Goldhagen et quelques autres.

    2. Structures, processus, situation

    Attention : pas de séminaire le mercredi 24

  • Séance 3. Mercredi 31 janvier
    Principe n°2. Toujours vérifier si une explication structurale est disponible.
    Cas pratique : Lecture de Tony Ashworth, Trench Warfare 1914-1918. The Live and Let Live System, Macmillan, 1980.

  • Séance 4. Mercredi 7 février
    Principe n°3. Dire comment les choses se sont passées pour expliquer pourquoi elles se sont passées ainsi.
    Cas pratiques : la centralité de la démarche processuelle dans les thèses des années 2000-2010 sur le génocide des Tutsi au Rwanda / Entrer en résistance

    3. Domination, différenciation sociale, conformisme

  • Séance 5. Mercredi 14 février
    Principe n°4. Adopter une perspective continuiste entre ordinaire du monde civil et extraordinaire du monde violent.
    Cas pratique : Les mobilisations d’août 1914 comme réalisation du processus de nationalisation des sociétés européennes.

  • Séance 6. Mercredi 7 mars
    Principe n°5 ou « principe Ginzburg ». À une analyse interclassiste (en termes de mentalité collective), il faut préférer une analyse classiste (en termes de cultures populaires)
    Cas pratique : Le « citoyen-soldat » existe-t-il ? (domination et « arts de la résistance » dans les armées de conscription).

    4. Que faire de l’idéologie ?

  • Séance 7. Mercredi 14 mars
    Principe n°6. Ne pas traiter les contenus médiatiques ou artistiques comme un texte où lire des états d’esprit et des croyances et 6bis- Toujours s’efforcer de relier les contenus idéologiques et médiatiques à leurs emplois pratiques effectifs.
    Cas pratique : Comment penser les liens entre propagande, endoctrinement et violence de masse ? (racisme, antisémitisme, déshumanisation).

  • Séance 8. Mercredi 21 mars
    Principe n°7. Redoubler de prudence chaque fois qu’on est conduit à inférer un état d’esprit à partir de l’observation d’un comportement.
    Cas pratiques : Faut-il être motivé pour tuer ? Faut-il être omniscient pour survivre ? et quelques autres questions du même genre / La cruauté comme objet limite des sciences sociales

    5. Outils et méthodes

  • Séance 9. Mercredi 28 mars
    Principe n°8. Resituer les témoignages mobilisés dans le corpus auquel ils appartiennent. Et 8bis Tenter de montrer comment nous découpons et citons dans la documentation.
    Cas pratiques : Avec qui on écrit l’histoire ? Témoins et témoignages dans l’historiographie de la Grande Guerre / Narration par exemplifications vs narration par réputations.

  • Séance 10. Mercredi 4 avril
    Principe n°9. Il faut compter, évaluer, donner des ordres de grandeur, comparer.
    Cas pratique : Les débats sur l’exception et la règle, ou comment évaluer des taux de participation et de refus ?
    Principe n°10. Privilégier les témoignages strictement contemporains des événements étudiés.
    Cas pratique : L’opposition récits de la volonté / récits de la destinée dans le cas de la Grande Guerre (avec un éclairage particulier sur le volume posthume de Jean Guéhenno, La Jeunesse morte).

  • Séance 11. Mercredi 11 avril
    Principe n°11. Traquer la diffusion ou la popularité d’un phénomène, ce n’est pas collecter le maximum d’exemples différents possibles, pour ou contre, comme on remplit un herbier ou une collection de timbres.
    Cas pratiques : À partir d’André Loez : « Pour en finir avec ‟le moral” des combattants » / Que faire des lettres des soldats de la Wehrmacht durant l’opération Barbarossa ?


  • Séminaire « L'ordinaire de la guerre ». Programme 2016-2017 (pdf)


  • Séminaire « L'ordinaire de la guerre ». Programme 2015-2016 (pdf)


  • Séminaire « L'ordinaire de la guerre. Programme 2014-2015 » (pdf)


  • Séminaire « L'ordinaire de la guerre. Programme 2013-2014 » (pdf)


  • La Grande Guerre comme rupture ? Programme 2012-2013 (pdf)


  • La Grande Guerre comme rupture ? Programme 2011-2012 (pdf)


  • La guerre des sciences sociales. Programme 2010-2011 (pdf)


  • La guerre des sciences sociales. Programme 2009-2010 (pdf)


  • La guerre des sciences sociales. Programme 2008-2009 (pdf)


  • La guerre des sciences sociales. Programme 2007-2008 (pdf)


  • La guerre des sciences sociales. Programme 2006-2007 (pdf)


  • Colloque Obéir/désobéir. les mutineries de 1917 en perspective (programme en pdf).


  • Colloque co-organisé avec André Loez dans le cadre du CRID 14-18 (Collectif de Recherche International et de Débat sur la Guerre de 1914-1918) à Craonne et Laon les 9 et 10 novembre 2007.


    Pour lire le programme détaillé.



    Les enregistrements (au format mp3) des présentations (par les rapporteurs) et discussions (par les discutants) des communications.









  • [Webmestre]

    [Fil rss]

    [V. 0.60]
    HOP
    HTML Organisé par le PHP
    Système d'aide à la publication sur Internet


    007.1
    clics / mois.